Biographie

Daniel Guichard en tournée !

Après 2 ans, plus de 50 dates, des milliers de spectateurs conquis, Daniel Guichard revient en 2017 avec un nouveau spectacle. L’occasion pour le chanteur d’interpréter ses plus grands succès qui donnent à la variété ses lettres de noblesse : la tendresse, le gitan, faut pas pleurer comme ça, l’éternel Mon vieux, tout en laissant la part belle aux reprises et inédits. Plus d’un demi siècle, qu’il chante des textes qui lui plaisent et rendent heureux le public, ce n’est pas si mal non ? Oui, Daniel Guichard ne nous quitte plus !

Les années cabarets…

Daniel Guichard a grandi dans le quartier des Halles , il perd son père à l’âge de quinze ans, peu de temps après il quitte l’école pour travailler aux Halles de Paris, où il décharge les légumes et les fromages. Attiré par une carrière musicale, il se produit le soir, après son travail, dans des cabarets de Montmartre ou de Saint-Germain-des-Prés. Accompagné d’un accordéoniste, il interprète des airs d’Aristide Bruant sur lesquels son accent « parigot » fait merveille.

Il décroche d'abord un poste d’employé aux stocks à la maison de disques Barclay, mais ne le conserve pas longtemps. En 1966, le tout jeune stockiste abandonne son poste pour signer un contrat d’interprète, toujours chez le même éditeur. Mais les premières années de carrière de Daniel Guichard sont assez discrètes. Il enregistre des disques à partir de 1967 (no 1, C’est parc’que j’suis né à Panam’, des reprises d'Aristide Bruant...) mais doit se contenter de chanter dans des petites salles ou des cabarets. Daniel Guichard est surtout révélé au début des années 1970 grâce à La tendresse.

Gloire et Olympia

En 1972 , il monte pour la première fois sur la scène de l'Olympia. C'est cette année-là, qu'il décroche ses premiers gros succès avec les chansons La Tendresse (initialement composée pour Mireille Mathieu, mais refusée par Johnny Stark, son impresario).

Faut pas pleurer comme ça (composée par Christophe) , puis en 1974 il interprète Mon vieux, Il modifie le texte de cette chanson composée avec Jean Ferrat et écrite par Michelle Senlis pour en faire un titre personnel, conçu comme un hommage à son père.

Cette même année, Daniel Guichard sort un disque reprenant les chansons d’Édith Piaf, revendiquant au passage son identité de « Parigot ». En 1975 et 1976, il se produit à nouveau à l’Olympia.

Vedette populaire

Dans la seconde moitié des années 1970, Daniel Guichard poursuit sa carrière avec les sorties des disques dont les titres parlent d’eux-mêmes: Je t'aime tu vois, Je viens pas te parler d’amour, C’est pas facile d’aimer, T’aimer pour la vie, Pour ne plus penser à toi, Le Cœur à l’envers... Il ne néglige pas pour autant la chanson « engagée » se fendant d’une Chanson pour Anna, composée par Pascal Danel, dédiée à Anne Frank.

Voix grave identifiable dès les premières notes, cheveux peu à peu grisonnants, Guichard est un chanteur de variétés à l’ancienne, assumant avec sérieux et sans tapage son statut de vedette populaire. L’homme est cependant épris d’indépendance, en 1975, il se lance dans la production, en créant le label Kuklos.

Les activités de producteur de Daniel Guichard ne le détournent cependant pas de la chanson. En 1983, il remporte à nouveau un grand succès avec les chansons Le Gitan, Doucement et Le Nez au mur. Il enregistre également des reprises de Maurice Chevalier et Charles Trenet.

À la même époque, le chanteur participe à l’épopée des radios libres, en montant depuis le jardin de sa maison de Nanterre, une radio pirate dédiée à la chanson française, Radio Bocal . Cette station émet 24 heures sur 24 à la fin des années 1980, et surtout à partir du début des années 1990.

Daniel Guichard est également actif sur le terrain de l’humanitaire et organise une tournée de bienfaisance au profit de la recherche contre le cancer, avec les participations bénévoles d’artistes comme Michel Delpech, Salvatore Adamo ou Richard Cocciante.

Silence médiatique

Se sentant de plus en plus mal à l’aise dans le milieu du show-business, Il sort en 1993 l’album D’Amour et d’Émotion et coupe les ponts avec Paris et s’installe dans le sud de la France.

Daniel Guichard – père de sept enfants – se consacre à sa famille, sans pour autant abandonner son métier de chanteur : il sillonne la France en camping-car et donne au fil des années de nombreux concerts dans tout le pays. N’ayant « rien à montrer de nouveau », il ne voit pas l’utilité de forcer les portes du cirque médiatique.

Il finit par récupérer les droits de son catalogue, et distribue directement ses albums auprès de ses fans et son public fidèle, lors de ses nombreux concerts.

C’est par ce biais qu’il diffuse en 2006 un live de son tour de chant, en format CD+DVD. Cette même année, il revient au public Parisien en se produisant à l’Olympia, après quinze ans d’absence.

De vedette médiatique, Daniel Guichard s’est donc mué en chanteur populaire au sens premier du terme, pratiquant son métier comme un artisan itinérant, méticuleux et modeste. Il y a bien pire reconversion que ce moine-soldat de la chanson.

En 2012, après 20 ans d'absence, il sort un nouvel album, intitulé Notre histoire et fera salle comble à l’Olympia du 14 au 22 Avril.

Retour en famille

Depuis 2015 Daniel Guichard ne quitte plus son public ni ses enfants.

Sa femme Christine s’occupe de la boutique et du merchandising, Joel (22 ans) s’occupe de la production, Emmanuelle (31 ans) est son attachée de presse et chante avec lui sur scène, Gabriel (27 ans) a composé plusieurs chansons pour son dernier Album “Notre Histoire“ et Raphael le petit dernier (18 ans) a fait le graphisme du nouvel Album et DVD Live.

Discographie

• 1969 : Le paname de mes dix ans
• 1973 : La tendresse
• 1974 : Mon vieux

• 1974 : Daniel Guichard chante Édith Piaf
• 1976 : Je t’aime tu vois
• 1976 : Les chansons que j’aime
• 1976 : Je n'fais rien
• 1978 : Je viens pas te parler d’amour
• 1980 : Album 1980
• 1981 : T’aimer pour la vie
• 1981 : Parlez-moi d'amour
• 1982 : Le gitan
• 1982 : Album Public 82 

• 1983 : Daniel Guichard chante Maurice Chevalier
• 1983 : Daniel Guichard chante Charles Trenet
• 1983 : J’aimerais
• 1984 : Ballade pour un enfant qui dort
• 1985 : Si quelqu'un
• 1986 : Tournefeuille
• 1989 : Pour elle
• 1991 : Retour
• 1992 : Gamberge
• 1996 : Album Public 1996
• 2006 : Live Tournée 2006 coffret (cd / dvd)
• 2012 : Notre Histoire
• 2015 : Live Tournée 2015


Haut